Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non, l'âme des bédouins n'a pas disparu

Publié le par Marine HAY

 

Certes, ils écoutent du rap américain très très (TRÈS) fort dans leur lamborghini toute neuve. Certes, ils raffolent des cheesecakes, et autre junk-food américaine. Mais les Émiratis gardent bien cachés derrière leurs gratte ciel démesurés, une âme de bédouin.

 

Il n'est pas rare de les voir quitter leur maison, pour se rendre sous leur tente. Certes, de nos jours, les Émiratis ne prennent plus leurs chameaux pour se rendre au milieu du désert. A la place, ols se contentent de se rendre au fond du jardin, où ils ont fait installé... un majlis. Comprenez... une tente, permanente.

Et pas question de s'y priver du confort moderne. Confortables canapés, télé, et surtout air conditionné, cela n'a rien de rustique. C'est même carrément sophistiqué, mais l'esprit est là. On y reçoit ses proches, ses amis. On y discute de longues heures- entre hommes bien sûr.

Outre leur portée symbolique, ces tentes permanentes sont un véritable business: plusieurs millions de dollars affirme le quotidien The National. Ainsi, comptez 650 Dihrams (130 euros) le mètre carré, pour une tente capable d'accueillir 25 personnes. Le business a de beaux jours devant lui. Depuis leur arrivée aux Émirats dans les années 1990, cette mode saoudienne ne cesse de séduire les locaux nostalgiques,  ceux qui ont connu le désert. D'ailleurs, il n'y a pas qu'eux. Les plus jeunes, qui n'ont jamais vécu ailleurs qu'à la ville, en sont tout aussi adeptes!

 

http://www.thenational.ae/uae/heritage/tents-in-the-city-keep-uaes-bedouin-heritage-alive

 

Commenter cet article