Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Énergies renouvelables: les Émirats misent sur le Maroc

Publié le par Marine HAY

Le 22 janvier dernier s'est clôt le World Future Energy Summit, l'un des plus grands sommets dédiées aux nouvelles énergies.

Capture-d-ecran-2014-02-05-a-12.25.44.png

 

Retrouvez mon intervention sur Médi1TV ( à 12' 43'')

http://www.medi1tv.com/fr/edition.aspx?type=7/9&date=05/02/2014

Vous le savez peut-être l'un des gros problèmes du Maroc en matière d'énergie, c'est la dépendance énergétique. Depuis 2009, le Royaume est mobilisé. Eolien, Solaire, et Hydraulique... Le but c'est de couvrir 42% des besoins énergétiques du Maroc soit 6000 MW grâce aux énergies renouvelables d'ici 2020.

C'est pour cela que plusieurs institutions sont venus échanger, rencontrer les 150 nations présentes et aussi inciter les investisseurs à miser sur le marché marocain.

Il y avait tous les acteurs de la filière: le Ministere de l'énergie, L'ADEREE, l'agence pour développement des énergies renouvelables, l'IRESEN, l'institut de recherches dans ce domaine ainsi que la SIE, la société d'investissements énergétique. Certains se demanderont bien ce que peut faire un sommet sur les énergies propres au pays du pétrole...

Il faut savoir qu'Abou Dhabi, d'abord, c'est le siège de l'Irena, l'agence internationale des énergies renouvelables. Et dans la région, les Émirats font office de précurseur dans la transition énergétique, c'est à dire l'après-pétrole.

Par exemple Elle abrite l'une des plus grosses centrale solaire au monde, inaugurée en avril, par Masdar, un organisme gouvernemental entièrement dédié au secteur. Pour la petite histoire, la centrale se trouve à Masdar city. Une ville zéro émission, actuellement en construction.

Aux Émirats, les projets marocains ne sont pas passés inaperçus . D'autant que les deux pays ont déjà des liens très forts dans le domaine de l'énergie en général. Aujourd'hui, les Émirats produisent 60% de l'électricité marocaine grâce aux centrales à charbon et d'autres centrales sont encore en construction.

Côté énergie propre, les Émirats aident le Maroc grâce à un fond d'aide au développement alloué en juin dernier. Un fond qui s'élève au total 1,25 milliards de dollars.

 

Et puis les Émirats comptent investir. Ils s'intéressent notamment au site de Ouarzazate. Masdar pourraient construire les infrastructures, les exploiter et revendre l'électricité au Maroc à un prix défini à l'avance sur 20 ans. mais Pour cela Les Émirats doivent remporter l'appel d'offre auxquels ils ont répondu. 

Voir les commentaires